Plans numériques nationaux

Plans nationaux 2015/2016/2017

Lancé par le Président de la République en mai 2015 à l’issue de la concertation nationale sur le numérique éducatif, le Plan numérique pour l’éducation a pour but de permettre aux enseignants et aux élèves de profiter de toutes les opportunités offertes par  le numérique.
Sa mise en œuvre repose sur quatre piliers : la formation, les ressources, l’équipement et l’innovation.

    • L’équipement des écoles :
    • La formation dans le premier degré
    • Les ressources
    • L’innovation

Les différents appels à projets 2015-2016-2017, ont permis un déploiement du plan numérique pour l’Ecole de manière significative dans l’académie Nancy-Metz, avec la dotation d’équipements mobiles et de ressources pédagogiques numériques tous les élèves et tous les enseignants des écoles engagées.

Des projets pédagogiques en amont ont émergé des projets d’équipements, proposés au soutien financier de l’Etat dans le cadre de ces programmes.

L’académie et les collectivités partenaires ont défini ensemble leurs objectifs et intentions d’investissement en matière d’équipements, de services, de ressources, de formation et d’accompagnement afin d’en dégager une ambition partagée, ainsi que le rythme de déploiement selon le contexte et les particularités de chaque territoire investi.

Ainsi, des conventions ont été conclues, indiquant la façon dont chacune des parties contribue à l'atteinte des objectifs définis en fonction de ses compétences. La DANE assure le conventionnement et en assure le suivi.

Les équipements individuels mobiles ont conquis près de la moitié de la population en quatre années. Pour l’académie, depuis trois ans, ce sont plus de trois cents écoles qui se sont vues dotés de classes mobiles, ce qui représente près de 450 classes mobiles. Chaque école bénéficiaire a pu être, dans ce contexte, reliée à internet avec un débit suffisant, dans la mesure du possible avec le très haut débit de la fibre optique.

Cette ambition partagée a réellement permis d’impulser, d’accompagner les usages du numérique au service de la pédagogie et des apprentissages dans les établissements.

ENIR Ecoles Numériques Innovantes et Ruralié

Dans le cadre du plan numérique pour l’éducation et de la stratégie interministérielle pour les ruralités (Comité interministériel pour la ruralité du 20 mai 2016), un appel à projet a été émis par l’État, au titre des investissements d’avenir.

Objectifs :
L'ambition de cet appel à projets, en accompagnant spécifiquement les territoires ruraux, est de faire en sorte que l’innovation pédagogique au service du développement des usages du numérique concerne tous les territoires en tenant compte de leur diversité et de leurs singularités. Il doit soutenir notamment les initiatives innovantes des équipes pédagogiques et éducatives dans et autour de l’école contribuant à la réussite scolaire par le développement dans les ruralités de véritables territoires d’innovation pédagogique. Il permet également de favoriser la continuité entre l’école et le collège et, le cas échéant, des projets partagés entre collèges et écoles. L'évaluation des résultats de ces projets permettront de définir les stratégies et outils nécessaires au déploiement du numérique éducatif dans les bassins ruraux.

Document de référence : Appel à projets « Écoles numériques innovantes et ruralité », Bulletin officiel de l’Éducation nationale n°14 du 6 avril 2017

Mise en œuvre
L’appel à projets a permis la mise en place, dans chaque direction départementale des services de l’Éducation nationale, d’une instance de concertation, de suivi et de soutien placée sous la responsabilité de l’IA-DASEN et du DAN, composée d’élus représentatifs des associations de maires (AMF, AMRF, ANEM...), d’un représentant de la préfecture, d'un représentant du Conseil départemental et parfois de l’opérateur Canopé.

Le développement du numérique à l'Ecole constitue un volet essentiel de l'aménagement numérique d'un territoire. C'est donc nécessairement un objectif partagé entre l'Etat et les collectivités territoriales.

Outre la concertation sur la façon de se saisir de cet appel à projets, l’instance départementale de concertation  offre l’opportunité d’échanges réguliers portant initialement sur :

  • partage d’information sur le plan numérique concernant les collèges et ses conséquences
  • partage d’information sur les perspectives d’accès au très haut débit pour l’ensemble des écoles
  • réflexion en vue de proposer à toutes les écoles volontaires - et aux parents d’élèves - un espace numérique de travail identique
  • partage d’information sur les usages des équipements et ressources numériques déjà déployés par les collectivités (notamment à la suite de l’appel à projet collèges qui a associé un certain nombre d’écoles).

Pour l’académie :

  • Tous les projets déposés en phase 1 ont été retenus : 27 écoles
  • 140 projets (150 écoles) déposés et retenus en phase 2 du plan ENIR

Principales thématiques :
Parmi les projets déposés, nombreux ont été ceux qui
- favorisent la liaison école/collège ;
- intègrent le déploiement d’un ENT ;
- ouvrent des axes transdisciplinaires ;
- accentuent la personnalisation du parcours de l’élève (différenciation pédagogique)

Une question ? On cherche pour vous