DANE Nancy-Metz

ENT – Déploiement dans le premier degré

Année scolaire 2014/2015 : découverte et expérimentation

Impulsée et financée par la DANE, une phase de découverte et d’expérimentation de solutions d’ENT a été menée. L’objectif était d’évaluer les besoins de ressources, de formation ou d’accompagnement des professeurs mettant en œuvre un tel projet. À terme, il était souhaité de produire des recommandations pédagogiques et communiquer en direction des personnels enseignants, des formateurs et des collectivités.

Ainsi, 16 collectivités ont pu tester une solution ENT.

Cette expérimentation, prévue dans la feuille de route académique, a permis de constituer des données exploitables en vue du déploiement des ENT.

Suite à la période d’expérimentation, ce sont actuellement les solutions ONE et Beneylu School qui sont mises en avant.

De 2015 à 2017

L’ensemble des Formateurs, Enseignants Référents aux Usages du Numérique FUN/ERUN, a été sensibilisé et l’accompagnement des écoles s’est construit à partir de plans d’actions mutualisés au sein des ERUN, avec les CPD et IEN chargés du numérique.

Les projets ENT se sont fortement déployés sur l’académie dans le premier degré. Les écoles ayant utilisé un ENT, l’ont adopté, et témoignent volontiers de leurs usages pédagogiques. Il s’agissait d’amener progressivement tous les enseignants à s’inscrire dans le référentiel de compétences qui les invite à individualiser leur enseignement, développer le travail collaboratif et éduquer les élèves à un usage responsable d’Internet.

Les ENT/classe restent cependant assez nombreux, leur recensement est difficile à actualiser.

Chaque déploiement d’ENT est accompagné d’une formation des enseignants. Les équipes des circonscriptions ont également été formées par les ERUN et CPD chargés du numérique. L’association d’un conseiller pédagogique de la circonscription, idéalement dès la conception du projet et durant tout son déroulement, mais au moins à quelques moments clés dont l’évaluation, est recherchée.

Ces formations ont fait l’objet d’un suivi grâce à la mise en place d’un dispositif d’évaluation, d’observation (observatoire). De nombreuses capsules vidéo ont été ainsi produites, de véritables supports de communication vers les élus, les familles, les cadres…

Année scolaire 2018/2019 : expérimentation pour impulser davantage

Une impulsion est réalisée au niveau académique pour accélérer les processus d’intégration de nouveaux outils et donc de nouvelles pratiques.

  • Des journées académiques : des forums des ENT en départements (Meuse, Vosges et Moselle)
  • Un séminaire des cadres : dédié à l’ENT, il a eu lieu le 19 septembre 2018. Les DASEN, IEN-IA et tous les inspecteurs du premier degré étaient conviés, bon nombre d’entre eux étaient présents.
  • Instances départementales : lors des comités départementaux IA-DASEN/DAN accompagnent les étapes d’impulsion et de structuration. A l’occasion des projets ENIR (Ecoles Numériques Innovantes et Ruralité), le déploiement d’ENT a été fortement encouragé, et correspond aux besoins et attentes du « terrain ». Ainsi, au niveau de l’académie Nancy-Metz, trois quarts des projets ENIR déposés intégraient un ENT.
  • Mise en place d’un groupe académique inter-degrés : Observatoire ENT : impulser, accompagner

Objectifs

  • Installer un groupe académique sur les ENT
  • Rédiger un état des lieux sur les déploiements en académie
  • Proposer des évolutions des fonctionnalités dans le SDET
  • Contribuer aux réflexions nationales sur l’interopérabilité et la liaison école collège
  • Journée dédiée lors des JANE : 14 mars 2019

Le groupe de travail ministériel et académique s’est réuni pour contribuer aux réflexions des usages et développements de projets de l’ENT dans les premier et second degrés « ENT : déployer, accompagner ».

Année scolaire 2019/2020 : expérimentation pour impulser davantage

Pour l’académie de Nancy-Metz, 240 écoles bénéficiaient d’un ENT.

A la rentrée 2019, 150 nouvelles écoles par le co-financement du projet Ecole numérique innovante et ruralité (ENIR) manifestent leur intérêt de développer des usages pédagogiques de l’ENT.

Le déploiement de l’ENT dans le premier degré n’a cessé d’augmenter.

Une nouvelle impulsion

Pour développer des expériences d’usages, la DANE met à disposition d’écoles, identifiées avec les équipes des DSDEN, un abonnement à un ENT sur une durée de trois ans.

  • De nouvelles expérimentations, des ENT de circonscriptions

Afin de prendre la mesure d’un déploiement sur une circonscription, deux expérimentations sont menées dans les Vosges :

– la circonscription de Neufchâteau à dominante rurale, avec ses 34 écoles. Sur les quatre secteurs de collège, trois entrent dans le plan ruralité académique (Neufchâteau, Liffol-le-Grand et Châtenois).

– la circonscription d’Epinal, compte 45 écoles, parmi les écoles spinaliennes, quatre appartiennent à un REP+.

Ce projet sera structurant et alimentera la réflexion des autres circonscriptions, y compris dans les autres départements de l’académie.

  • Vers un ENT départemental

Avec le conseil départemental de Moselle, un marché ENT premier degré,  intitulé Ari@ne57, pour l’ensemble des écoles de Moselle à la rentrée 2020 s’est écrit.

Il s’inscrit dans un programme unique FUS@E qui ambitionne le déploiement du socle numérique pour les écoles (infrastructure, portail pédagogique, mobilité) avec pour modalités un groupement de commande, une opportunité de subvention à la hauteur du plan national INEE, et une collaboration inédite conseil départemental, DSDEN, DANE et communes.

Ce plan va de l’équipement numérique, matériel et logiciel, à la formation aux usages, pour le premier degré, à l’échelle de tout un département.

Cette action s’entend autour des collèges en logique de grappe scolaire, devant faciliter la liaison école-collège et favoriser les apprentissages du cycle 3.

Bilan en fin d’année scolaire 2019/2020

De nombreux comptes ont été créés pendant la période de confinement, l’ENT garantissant le lien entre l’école, les élèves et les familles.

Au 1er juillet 2020, voici l’état des lieux :

 

Nb écoles

Nb écoles avec ENT

Pourcentage d’écoles avec ENT

Dont élémentaires et primaires

Meurthe-et-Moselle

578

271

46,9 %

75,6 %

Meuse

147

104

70,7 %

85,6 %

Moselle

961

609

63,4 %

100 %

Vosges

335

86

25,7 %

75,6 %

 

2021

1070

52,9 %

90,5 %

1070 écoles de l’académie disposent désormais d’un ENT, soit un peu plus de la moitié des écoles de l’académie.

L’appel à projet Label Ecoles numériques 2020 offre une opportunité pour les communes rurales de déposer un projet intégrant un abonnement ENT pluriannuel.

L’ENT dans le premier degré

Témoignages : l’ENT pédagogique

Pistes pédagogiques via l’ENT